WACSI renforce les compétences en communication des OSC en Côte d’Ivoire et au Cap-Vert pendant la COVID-19

WACSI renforce les compétences en communication des OSC en Côte d’Ivoire et au Cap-Vert pendant la COVID-19

WACSI renforce les compétences en communication des OSC en Côte d’Ivoire et au Cap-Vert pendant la COVID-19

Le secteur de la société civile a été paralysé par la pandémie du COVID-19. Cela a ainsi réduit la capacité des organisations de la société civile (OSC) à mettre en œuvre leurs activités de manière efficace et à atteindre effectivement les communautés vulnérables ciblées. Alors que des mesures liées à la pandémie comme le confinement ou les couvre-feux ont été mises en place, les OSC ont dû réduire, reporter ou même annuler leurs interventions programmatiques.

Cependant, les OSC d’Afrique de l’Ouest ont également intensifié leurs efforts pour contribuer à la baisse du nombre de cas de COVID-19, en particulier par le biais d’activités impliquant les technologies de l’information et des communications (TIC). Parce qu’elles ont accès à des communautés que les bailleurs de fond et les gouvernements ont du mal à atteindre, elles ont joué un rôle essentiel pour soutenir les plans de riposte des gouvernement s’agissant de la COVID-19. Des OSC comme la Fondation TY Danjuma au Nigéria ont fait des efforts de sensibilisation autour des mesures préventives, des signes et des symptômes de la COVID-19 en publiant régulièrement des mises à jour et des messages informatifs sur les réseaux sociaux. SEND GhanaPenplusbytes et  YIAGA Nigeria, entre autres, ont également lancé des initiatives de premier plan par le biais des technologies, qui encouragent le suivi citoyen des mesures liées à la COVID-19 et qui visent à promouvoir la transparence, la réactivité et la redevabilité des gouvernements ouest-africains COVID-19.

Pourtant, le fossé des OSC en matière de technologie et de communication a également été exacerbé par le COVID-19. Alors que plusieurs OSC ont réussi à déplacer leurs activités en ligne, une forte proportion d’OSC ouest-africaines ont des capacités limitées quant à l'utilisation de la technologie numérique et les TIC. Leur capacité à communiquer l’impact de leur travail est insuffisante et empêche les acteurs clés de connaître leurs activités pendant la COVID-19.

Dans ce contexte, l’Institut de la société civile d’Afrique de l’Ouest (WACSI) a organisé des formations en ligne d’une demi-journée sur les compétences et les stratégies de communication pour les OSC dans 18 pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale inscrites sur le E-Directory de la Société civile d’Afrique de l’Ouest.

Le 8 mai 2020, l’Institut a fourni à 33 OSC en Côte d’Ivoire et au Cap-Vert des compétences et des connaissances nécessaires pour gérer efficacement toutes les communications internes et externes dans un cadre organisationnel à but non lucratif au milieu de la pandémie de la COVID-19.

Cette formation interactive en ligne visait à outiller les participants avec des connaissances et des compétences pour développer des stratégies de communication pratiques, écrire des histoires impactantes de leur travail et utiliser l’E-Directory de la Société civile de l’Afrique de  l’Ouest pour communiquer l’impact de leur organisation. Cette plate-forme en ligne bilingue permet aux organisations de tous les États membres de la CEDEAO ainsi qu’au Cameroun, au Tchad et en Mauritanie, d’établir des réseaux et des partenariats, de partager le partage des connaissances et de recueillir des données sur le travail de la société civile.

Selon Perpetual Tindiana, coordinateur du projet, E-Directory de la société civile, “[cette formation] est importante parce qu’elle offre aux OSC la possibilité de communiquer des messages importants tout en favorisant leur visibilité. Les organisations cherchent souvent à attirer stratégiquement l’intérêt de potentiels soutiens et à gagner la compréhension et la confiance des parties prenantes. En créant des messages clés de manière efficace, cela améliore leur capacité de mobilisation”.

94 % des participants à la formation estiment avoir été satisfaits ou très satisfaits de la formation. Selon un participant, “cette formation m’a permis de mieux comprendre la différence entre les moyens et les canaux de communication, ainsi que les outils de communication. Elle nous a également permis de renforcer nos messages de communication pour mieux les adapter à nos différentes cibles”.

La méthodologie de la formation a également été très appréciée. Un autre participant a expliqué que “la formation avait une méthodologie participative et dynamique avec des échanges enrichissants. Les diapositives ont été bien présentées, et l’explication était de haute qualité”. 

Souhaitez-vous bénéficier de telles formations? Si oui, prière de vous inscrire sur notre plate-forme E-Directory ici. Si vous avez des difficultés à vous inscrire, veuillez regarder cette vidéo explicative  vidéo (en anglais) ou contactez-nous au  regionaldirectory@wacsi.org ou au numéro +233501440545.

Auteure : Ysé Auque-Pallez

Commenter