« La technologie est parmi nous ! Nous devons l’adopter et en tirer profit » : Le message de Gertrude Bibi Annoh-Quarshie aux OSC d’Afrique de l’Ouest

« La technologie est parmi nous ! Nous devons l’adopter et en tirer profit » : Le message de Gertrude Bibi Annoh-Quarshie aux OSC d’Afrique de l’Ouest

« La technologie est parmi nous ! Nous devons l’adopter et en tirer profit » : Le message de Gertrude Bibi Annoh-Quarshie aux OSC d’Afrique de l’Ouest

De nombreuses OSC en Afrique de l’Ouest ne disposent pas d’outils technologiques à travers lesquels elles peuvent communiquer leurs activités en tant qu’acteurs de première ligne dans la lutte contre la COVID-19. En outre, dans le contexte de la pandémie et des risques croissants de violations des droits numériques, le manque de technologues compétents au sein du secteur de la société civile expose les OSC à un risque plus élevé de problèmes de cybersécurité tels que les atteintes à la protection des données et le vol d’identité. En outre, les OSC ne disposent pas de ressources financières et logistiques suffisantes, telles que les infrastructures technologiques et la connexion à Internet, pour acquérir des produits technologiques et utiliser les applications de manière effective, y compris du matériel technologique (hardware), ce qui entrave leur résilience au milieu de la pandémie.

Pourtant, les technologies de l’information et de la communication (TIC) et les technologies numériques pourraient créer des opportunités intéressantes pour les OSC ouest-africaines pour mobiliser des ressources au niveau local. Cela est particulièrement vrai à une époque où la capacité des OSC de poursuivre leurs programmes est de plus en plus menacée, et où le soutien des bailleurs de fonds internationaux diminue.

C’est dans ce contexte que le WACSI a apporté son soutien aux OSC ouest-africaines pour qu’elles passent d’une approche moins dépendante de la technologie à une approche qui est fondée sur la technologie pendant la pandémie de COVID-19. Depuis juin 2017, WACSI a établi un partenariat avec TechSoup, une organisation à but non lucratif basée aux États-Unis qui fournit des services technologiques et un soutien aux organisations à but non lucratif dans plus de 236 pays et territoires à l’échelle mondiale. WACSI et TechSoup ont mis en place TechSoup West Africa, un programme de donation technologique pour soutenir les organisations à but non lucratif dans toute la région de l’Afrique de l’Ouest.

Le Fonds africain de développement des femmes (AWDF) est l’une des nombreuses organisations qui ont bénéficié de TechSoup. L’AWDF est la première organisation féministe de subventionnement sur le continent qui soutient les femmes et les organisations africaines qui travaillent pour les droits des femmes.

Gertrude Bibi Annoh-Quarshie, Directrice des opérations de l’AWDF, a vivement exhorté les OSC ouest-africaines à intégrer la technologie dans leur stratégie d’innovation et d’amélioration de l’efficacité de leurs programmes.

« La technologie doit être considérée comme faisant partie de notre stratégie et comme une occasion pour nous d’innover et de catalyser notre façon de faire notre travail, afin que nous soyons en mesure d’atteindre nos objectifs en termes d’impact », a-t-elle déclaré.

Elle a également encouragé les OSC à intégrer la technologie dans leur planification afin de s’assurer que les organisations mettent en pratique leurs idées.

« La planification est essentielle [... ] parce que cela vous permet d’examiner toutes les ressources dont vous avez besoin pour utiliser la technologie pour mettre en œuvre vos activités », a-t-elle ajouté.

Enfin, Gertrude a demandé aux OSC d’aller au-delà des craintes instinctives concernant la prétendue complexité de la technologie et d’avoir la volonté de mettre en place des stratégies axées sur la technologie.

« Aucune organisation ne peut passer au niveau supérieur sans investir de manière délibérée dans la technologie. La technologie est avec nous ! Nous devons l’adopter et en tirer profit, quelle que soit la taille de l’organisation. Tout le monde peut bénéficier de l’investissement dans la technologie pour l’atteinte de ses objectifs », a-t-elle conclu.

Pensez-vous que la technologie est un outil utile et efficace que les OSC ouest-africaines devraient utiliser ? Êtes-vous intéressé.e par les produits TechSoup ? Si oui, prière de vous inscrire sur notre plate-forme accessible ici : https://westafrica.techsoup.global/. Inscrivez-vous au programme de dons technologiques et bénéficiez d’une réduction de 90 à 95 % sur les produits et services technologiques disponibles dans notre catalogue en ligne ! Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à l’addresse suivante :  techsoup@wacsi.org.

 

Auteure : Ysé Auque-Pallez.

Commenter